Une mission de l'UA attendue au Gabon

Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat

L'Union africaine (UA) annonce l'envoi d'une mission d'information et d'écoute au Gabon, à la suite de l'absence du président Ali Bongo Ondimba du pays pour des raisons de santé.

Dans un communiqué publié samedi soir, le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, s'est dit "préoccupé par certains développements en rapport avec la situation sanitaire du chef de l'État gabonais".

Le président de la Commission de l'Union africaine appelle aussi l'ensemble des acteurs politiques et des institutions du Gabon à conjuguer leurs efforts, en toute responsabilité, afin de préserver l'unité, la paix et la stabilité du pays.

Lire aussi :

Gabon : des nouvelles de santé d'Ali Bongo

Au Gabon, Jean Ping appelle à l'unité

Moussa Faki Mahamat dit réaffirmer l'indéfectible attachement de l'Union africaine au strict respect de l'ordre constitutionnel.

La Cour constitutionnelle gabonaise a annoncé mercredi qu'elle avait ajouté un alinéa à l'article 13 de la Constitution permettant au vice-président du pays de présider le conseil des ministres.

Le chef de l'Etat du Gabon, Ali Bongo Ondimba, est absent de son pays depuis fin octobre pour des raisons de santé.

Dans sa deuxième communication officielle après l'hospitalisation du président gabonais, Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, le porte-parole de la présidence, précise que "le chef de l'Etat est en phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques".

Sur le même sujet