Une récompense de 10.000 dollars pour retrouver des ravisseurs

Des hommes armés ont envahi mardi le lieu de résidence de Silvia Constanza Romana. Copyright de l’image AFP
Image caption Des hommes armés ont envahi mardi le lieu de résidence de Silvia Constanza Romana.

La police kényane a promis une récompense de 10.000 dollars US, soit 5,7 millions de francs CFA ou 8.800 euros, à toute personne pouvant donner une information susceptible d'aider à retrouver une Italienne enlevée dans le sud-est du pays, ainsi que ses trois ravisseurs.

Silvia Constanza Romana a été enlevée par des hommes armés, mardi dernier, dans un petit hôtel de Kilifi.

Cinq personnes, dont trois enfants, ont été blessées lors de l'attaque, au cours de laquelle l'Italienne a été enlevé.

La police kényane déclare qu'elle "fait de son mieux" pour retrouver Silvia Constanza Romana et arrêter ses ravisseurs.

Lire aussi :Plusieurs hommes d'affaires inculpés au Kenya

On ignore si ses ravisseurs sont membres d'un gang local cherchant à obtenir une rançon ou s'ils sont liés aux islamistes du groupe Al-Shabaab.

La police a publié les photos des trois suspects sur Twitter, les qualifiant de "dangereux".

Mme Romano travaillait pour l'organisation caritative italienne Africa Milele Onlus.

Lire aussi :Kenya-corruption : des fonctionnaires convoqués à la police

Al-Shabaab aurait été responsable du meurtre d'un Britannique et de l'enlèvement de sa femme sur une île kényane, en 2011.

Quelques semaines plus tard, une Française handicapée a été enlevée dans l'archipel de Lamu et serait morte en captivité.

Deux travailleurs humanitaires espagnols ont été enlevés en 2011 par des djihadistes présumés, dans le camp de réfugiés de Dadaab, près de la frontière du Kenya avec la Somalie. Ils ont été libérés 21 mois plus tard.

Sur le même sujet