Quatre gendarmes tués dans une explosion au Burkina

burkina faso, attaque, armée, gendarmerie Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une voiture piégée devant l'ambassade de France à Ouagadougou(Illustration)

Cinq personnes dont quatre gendarmes ont été tuées par l'explosion d'un engin artisanal au passage de leur véhicule vendredi à Boungou, localité de l'est du Burkina Faso.

"Un véhicule de la gendarmerie, en mission d'escorte, a sauté sur un engin artisanal à Boungou, tuant quatre gendarmes", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire.

Une autre source sécuritaire a confirmé cette information, précisant qu'un "civil a également péri, portant le bilan à cinq morts".

L'équipe de gendarmerie effectuait une mission d'escorte de travailleurs du site aurifère de Boungou, selon cette source.

Les attaques avec des engins improvisés ont débuté au mois d'août et se sont multipliées depuis, coûtant la vie à une quarantaine de personnes.

Lire plus