Mandat d’arrêt contre l'ex ministre du pétrole du Nigeria

Nigeria, Corruption, Petrole Copyright de l’image Getty Images
Image caption Diezani Alison-Madueke a été la première femme à diriger

Diezani Alison-Madueke est actuellement poursuivie au Royaume-Uni et le Nigeria souhaite qu'elle soit jugée dans son pays pour le détournement présumé de plusieurs millions de dollars d'argent public.

Selon la Commission des crimes économiques et financiers, l'ex-ministre et Jide Omokore, un homme d'affaires de son entourage, sont convoqués par la justice le 25 février prochain pour avoir "accepté et offert des cadeaux" illégalement ainsi que pour "actes de conspiration" liés à des affaires de corruption au Nigeria.

Lire aussi:Nigéria: des biens d'Alison-Madueke saisis

Lire aussi: Corruption: une ex-ministre nigériane condamnée

Diezani Alison-Madueke, qui fut ministre de l'ancien président Goodluck Jonathan jusqu'en 2015 et la première femme à diriger l'organisation des pays exportateurs de pétrole, est au centre de plusieurs enquêtes pour blanchiment d'argent et corruption aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Italie et au Nigeria.

Elle avait été arrêtée à Londres en octobre 2015, où un tribunal a ordonné le gel de cinq propriétés de luxe liées à ses affaires, avant d'être libérée sous caution en attendant son procès.

Sur le même sujet

Lire plus