Shamila Batohi première femme procureure générale en Afrique du Sud

Afrique du Sud, Corruption, Procureure, Jacob Zuma Copyright de l’image Reuters
Image caption Shamila Batohi était détachée depuis 2009 au parquet de la Cour pénale internationale

Elle a été désignée à l'issue d'un processus de recrutement diffusé en direct à la télévision.

Cette procédure sans précédent, répondait selon le gouvernement à une volonté de montrer la détermination de l'exécutif à combattre la corruption.

Elle succède à Shaun Abrahams, surnommé "Shaun le mouton" pour sa proximité présumée avec l'ancien président Jacob Zuma. Sa nomination qui datait de 2015 a été invalidée en décembre 2017 par la justice pour vice de forme.

A lire aussi:Vaste offensive contre la corruption en Afrique du Sud

A lire aussi:Afrique du Sud : Zuma sera poursuivi pour corruption

"Alors que nous avons engagé le combat sur les dossiers qui inquiètent le plus les Sud-africains, tels que la corruption et le crime, notre pays a besoin d'un parquet général au-dessus de tout soupçon", a estimé Cyril Ramaphosa en annonçant sa nomination à la presse.

L'ancien président Jacob Zuma a été contraint à la démission en février dernier par son propre parti, suite à son implication dans des scandales de corruption.

Sur le même sujet

Lire plus