Des membres de Kamuina Nsapu condamnés en RDC

Copyright de l’image Getty Images
Image caption La milice de Kamuina Nsapu affronte très souvent les forces congolaises au Kasai.

Cesont 36 individus en jugement depuis le 24 novembre 2017 devant un tribunal militaire qui ont été condamnés jeudi.

Selon une source judiciaire, les 36 prévenus membres de la milice Kamuina Nsapu ont été condamnés pour terrorisme, association de malfaiteurs et détention illégale d'armes de guerre.

Certains accusés ont également été condamnés à payer des sommes allant de 50.000 à 500.000 dollars américains de dommages et intérêts.

Ils sont accusés d'avoir planifié ou mis en œuvre une série d'attaques en 2017 contre la prison centrale de Kinshasa, trois commissariats de police et le marché central.

La milice Kamuina Nsapu était entrée en rébellion en septembre 2016 dans la région du Kasaï après la mort de son chef coutumier, tué dans un assaut des forces de sécurité en août 2016.

En représailles les miliciens avaient mené entre mai et juillet 2017, une série d'attaques à Kinshasa dont l'une des plus importantes a visé la prison de Makala, la plus sécurisée du pays.

Plus de 4.000 détenus en avaient profité pour s'évader.

Lire plus