Génocide rwandais : Non-lieu dans l'enquête sur l'attentat de 1994

Rwanda Patriotic Front (RPF) rebels inspect the wreckage of the plane in which Rwandan President Juvenal Habyarimana was killed in April 1994 Copyright de l’image Reuters
Image caption L'avion transportant Monsieur Habyarimana avait été was shot down by a missile in April 1994, triggering the Rwandan genocide

Les juges d'instruction français en charge de l'enquête sur l'attentat contre le président rwandais Juvénal Habyarimana ont rendu une ordonnance de non-lieu, écartant la perspective d'un procès sur cet épisode déclencheur du génocide de 1994.

La décision prise le 21 décembre a été annoncé ce mercredi.

Une enquête avait commencé en France 4 ans après à la demande des proches des membres de l'équipage qui sont morts lors du crash.

Un juge avait accusé des rebelles Tutsi, conduit par le président actuel, Paul Kagame; des mandats d'arrêts avaient été émis contre certaines personnes de proches de lui.

Un juge a annoncé aujourd'hui que les

Ils ont ainsi suivi les réquisitions du parquet de Paris, qui réclamait en octobre l'abandon des poursuites contre des proches de l'actuel président rwandais Paul Kagame, qui risquaient d'être renvoyés devant une cour d'assises.

Des avocats d'Agathe Habyarimana, veuve de l'ancien président ont déclaré à l'Agence de presse AFP, que les plaignants feront appel à la décision.

Copyright de l’image AFP
Image caption L'ancien président Habyarimanare à Paris avec French le President François Mitterrand

A regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device
Rwanda: le génocide enseigné à l'école

Lire plus