Joseph Kabila grand absent du sommet de Brazzaville

Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo Copyright de l’image Getty Images
Image caption Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo

Les élections en République Démocratique du Congo ont été au centre d'un mini-sommet mercredi à Brazzaville.

Cinq chefs d'Etat de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) y ont pris part.

Il s'agit du Congolais Denis Sassou n'Guesso, de l'Angolais Joao Manuel Gonçalves Lourenço, du Namibien Hage G. Geingob, du Zambien Edgar Chagwa Lungu et du Botswanais Mogweetsi Eric Keabetswe Masisi.

A lire aussi : Les élections présidentielles en RDC reportées au 30 décembre

Ils ont appelé la classe politique et la société civile de la République Démocratique du Congo (RDC) à l'apaisement pour l'organisation d'une élection libre, démocratique et transparente.

A l'issue d'un huis clos qui a duré près de 7 heures, les cinq chefs d'Etat présents à Brazzaville ont exprimé, dans un communiqué, leur préoccupation face aux actes de violences qui ont émaillé la campagne électorale en RDC.

A lire aussi : Présidentielle 2018 en RDC: les images de la campagne électorale

Ils ont déploré également la destruction par un incendie d'une partie du matériel électoral dans le pays.

Le président de la RDC, Joseph Kabila, voisin du pays hôte du sommet, a été le grand absent de la rencontre.

Lire plus