Dix gendarmes tués dans une embuscade au Burkina Faso

Un soldat burkinabè lors d'une formation Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un soldat burkinabè lors d'une formation

Les gendarmes en question ont été envoyés pour assurer la sécurité d'une école quand ils sont tombés dans une embuscade tendue par des individus armés.

La patrouille de dix gendarmes est allée sécuriser une école primaire incendiée dans la localité de Loroni dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord-ouest du pays.

A lire aussi : Plus de 600 écoles "clandestines" au Burkina Faso

C'est à l'entrée du village que l'équipe tombe dans une embuscade aux environs de 9H00 tendue par des individus armés explique Clément Sawadogo ministre de la sécurité.

Par ailleurs, un véhicule d'une colonne de renfort dépêchée de Tougan, le chef-lieu de la province, a sauté sur un engin explosif improvisé faisant 3 blessés légers.

A lire aussi : Le Burkina Faso rend hommage à ses gendarmes tués

C'est la seconde plus lourde perte enregistrée par les forces de sécurité suite à ce genre d'attaque après celle de Nassoumbou en 2016 qui avait fait 12 morts.

Sur le même sujet

Lire plus