La RDC invite l'UE à rappeler son chef de mission

Le Ministre congolais des Affaires Etrangères She Okitundu Copyright de l’image Reuters
Image caption Le Ministre congolais des Affaires Etrangères She Okitundu

Dans une communication faite ce jeudi à Kinshasa, She Okitundu, ministre congolais des affaires étrangères a invité "instamment le Conseil Européen à procéder impérativement, dans les 48 heures, au rappel de son Chef de mission en RDC".

Pour She Okitundu, ''cette mesure, d'une part, sanctionne le comportement répréhensible de l'intéressé et d'autre part, s'inscrit dans le cadre de la réciprocité''

A lire aussi : Présidentielle 2018 en RDC: les images de la campagne électorale

La décision du gouvernement congolais intervient après que l'Union européenne a décidé de maintenir les sanctions contre une dizaine de personnalités congolaises.

Parmi elles, se trouve Emmanuel Ramazani Shadary, candidat à la présidentielle pour le compte du Front commun pour le Congo, le camp du pouvoir.

A lire aussi : Manifestations contre le report des élections en RDC

She Okitundu a rappelé dans sa communication que les sanctions du Conseil Européen contre les personnalités congolaises violent le droit international et portent atteinte aux droits fondamentaux des personnalités concernées.

Le Chef de la diplomatie congolaise a aussi expliqué avoir engagé un plaidoyer ''auprès des personnalités de l'Union Européenne pour la levée des sanctions, ou encore leurs suspensions jusqu'à la tenue des élections générales en RDC''.

A lire aussi : Le choix de Kabila pour la RDC

She Okitundu affirme que dans ses différentes démarches, il avait prévenu que si la RDC n'obtenait gain de cause, elle se réserverait "son droit souverain d'user du principe de réciprocité régissant les relations internationales pour recourir à des mesures de rétorsion".

Lire plus