Le maintien en détention de Gbagbo rejeté (CPI)

Côte d'Ivoire, CPI Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo

Les juges de la CPI rejettent la demande de maintien en prison de l'ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo et de son ministre Charles Blé Goudé.

L'ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo est acquitté des charges de crimes contre l'humanité qui pèsent sur lui.

Le bureau du procureur a réclamé le maintien en détention des deux hommes dans l'éventualité d'un appel auprès d'une chambre supérieure.

Qualifiant le dossier de l'accusation d'"exceptionnellement faible", les juges ont déclaré que Laurent Gbagbo avait donné l'assurance qu'il reviendrait devant le tribunal si le procès devait se poursuivre.

Cette décision ouvre la voie à la libération rapide de Gbagbo et de son co-accusé Charles Ble Goudé.

Cuno Tarfusser, le juge président de la Chambre de première instance a affirmé, qu'il y a très peu de chances que la Chambre d'appel aille à l'encontre de la décision prise par la majorité des juges.

Media playback is unsupported on your device
Paolina Massida : "Nous regrettons la décision de la CPI".

A lire aussi : La CPI ordonne la libération immédiate de Gbagbo et Blé Goudé

A lire aussi : L'affaire Gbagbo fait trembler la CPI

Media playback is unsupported on your device
Notre émission spéciale sur l'acquittement de Laurent Gbagbo

Sur le même sujet