Elections contestées : les issues possibles du scrutin en RDC

Felix Tshisekedi, déclaré vainqueur, et l'opposant Martin Fayulu Copyright de l’image Getty Images
Image caption Félix Tshisekedi, déclaré vainqueur, et l'opposant Martin Fayulu

L'un des candidats de l'opposition, Félix Tshisekedi, a été déclaré vainqueur, mais l'opposant Martin Fayulu conteste les résultats. Des lors, quelles sont les issues possibles ?

M. Fayulu affirme que M. Tshisekedi a passé un accord avec le président sortant, Joseph Kabila, pour être déclaré vainqueur par la commission électorale.

Les résultats de la présidentielle congolaise ont été "inventés et fabriqués dans les chambres noires" de la coalition au pouvoir, a-t-il soutenu.

L'annonce de la victoire de M. Tshisekedi a également été contestée par la puissante Eglise catholique, qui a déployé 40 000 observateurs électoraux dans tout le pays.

M. Fayulu a par la suite déposé un recours à la Cour constitutionnelle pour demander un recomptage manuel des suffrages exprimés lors des élections du 30 décembre.

Qui est Felix Tshisekedi ?

"Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des bulletins de vote. Il s'agit clairement d'une escroquerie électorale inacceptable, qui vise à créer un chaos général dans tout le pays", a ajouté M. Fayulu.

Dès lors, plusieurs issues sont envisageables. La Cour constitutionnelle doit se prononcer avant le 19 janvier.

A lire aussi: Des tueries font près de 900 morts en RDC

Pour rappel

  • Félix Tshisekedi déclaré vainqueur de la présidentielle en RDC
  • Il a eu 38,6% des voix, devant Martin Fayulu, deuxième avec 34,8%
  • Emmanuel Ramazani Shadary, troisième avec 23,8%
  • L'opposant Martin Fayulu rejette les résultats.