Passe d'armes entre Obasanjo et le parti au pouvoir au Nigéria

Nigeria, présidentielle, Obasanjo, Buhari, INEC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Olusegun Obasanjo a soutenu la candidature du président Buhari à la présidentielle en 2015.

Sans apporter des preuves, Olusegun Obassanjo accuse le chef de l'État et candidat à sa succession de "travailler avec la sécurité et les responsables des élections pour obtenir une victoire écrasante".

La présidence du Nigéria a réagi à cette sortie de l'ancien président nigérian, qualifiant ces accusations de "farfelues et scandaleuses".

"Les élections qui commenceront en février seront libres et équitables comme promis par le président Buhari à la nation et à la communauté internationale", rassure la présidence dans son communiqué.

A lire aussi:Au Nigeria, un débat présidentiel sans Buhari

A lire aussi: Atiku Abubakar affrontera Muhammadu Buhari

Ce n'est pas la première fois que Olusegun Obasanjo critique publiquement le président Muhammadu Buhari, qu'il avait soutenu lors de son élection en 2015.

En Janvier 2018, Obasanjo avait déclaré dans une lettre ouverte que Buhari ne devrait pas se présenter pour un deuxième mandat.

A lire aussi:Obasanjo appelle Buhari à "se reposer"

A lire aussi:Nigeria: Obasanjo apporte son soutien à Atikou Aboubacar

Lors de la présidentielle du 16 février prochain le président Muhammadu Buhari sera face à 72 candidats. Son principal rival, le candidat du parti d'opposition PDP Atiku Abubacar a été vice-président d'Olusegun Obasanjo de 1999 à 2007.

Sur le même sujet

Lire plus