Au Zimbabwe, décès du musicien Oliver Mtukudzi

Oliver Mtukudzi doit être élevé au rang héros national, selon un député zimbabwéen. Copyright de l’image AFP/Getty Images
Image caption Oliver Mtukudzi doit être élevé au rang de héros national, selon un député zimbabwéen.

Oliver Mtukudzi, une légende zimbabwéenne de l'afro-jazz, auteur d'une soixantaine d'albums, est décédé à l'âge de 66 ans.

Selon la presse zimbabwéenne, l'artiste est décédé mercredi dans un hôpital de la capitale, Harare.

Dans la vidéo ci-dessus, Oliver Mtukudzi exécute deux de ses morceaux en direct dans les studios de la BBC à Bush House, à Londres.

Le titre classique "Neria" traite de la force des femmes et de la façon dont elles doivent prendre leur place, sans se sentir inférieures aux hommes.

"Nous avons perdu une icône (...) J'écris au président pour qu'il en fasse un héros national pour sa contribution à l'industrie de la musique, des arts et de la culture", a écrit le député Temba Mliswa.

Guitariste et autodidacte, l'artiste prolifique figurait dans le top 10 des musiciens africains les plus "profitables", selon un classement du magazine américain Forbes réalisé en 2017.

Sur le même sujet