Une société aurifère chinoise interdite au Ghana

Au Ghana l'orpaillage clandestin fait de nombreuses victimes Copyright de l’image Getty Images
Image caption Au Ghana l'orpaillage clandestin fait de nombreuses victimes

Suite à un grave accident intervenu dans une mine d'or, les autorités ghanéennes ont mis fin aux activités de Shaanxi, une entreprise minière chinoise.

La décision fait suite à la mort d'au moins 16 mineurs dans l'explosion d'une mine dans le nord du pays.

Les informations recueillies par les autorités ghanéennes après enquête semblent indiquer que les mineurs décédés avaient inhalé des gaz toxiques suite à une explosion dans un tunnel de la mine.

A lire aussi :Protestation contre les prophéties d’un pasteur au Ghana

A lire aussi :Quatre opérateurs de téléphonie sanctionnés au Ghana

Ce n'est pas la première fois que la société chinoise fait face à une telle situation.

Il y a deux ans, l'entreprise a dû suspendre ses activités pendant trois mois pour des raisons de sécurité.

Sept mineurs, avaient trouvé la mort dans des conditions similaires.

A lire aussi : Des sinistrés reçoivent de l’huile périmée au Ghana

A lire aussi : Ghana : manifestation contre la hausse des prix

Le Ghana est le deuxième plus grand producteur et exportateur d'or en Afrique.

Le secteur est à la fois exploité par de grandes sociétés internationales et des mineurs artisanaux illégaux.

Sur le même sujet