Une journée historique en RDC en images

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Joseph Kabila, le président sortant et Félix Tshisekedi l'entrant

La date du jeudi 24 janvier restera à jamais gravée dans l'histoire de la République Démocratique du Congo comme étant celle où leur pays a connu sa première alternance démocratique.

Joseph Kabila et Félix Tshisekedi resteront également dans la mémoire des Congolais comme étant les deux hommes politiques qui auront réussi cet "exploit".

Après 18 ans de règne, M. Kabila a finalement cédé le fauteuil présidentiel au terme d'un processus électoral dont les résultats sont encore contestés par l'opposant Martin Fayulu.

La prestation de serment de Félix Tshisekedi a été suivie par des milliers de Congolais à travers la RDC et au sein de la diaspora en Afrique et dans le monde.

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Ils sont venus de tout Kinshasa pour célébrer leur champion : Félix Tshisekedi

"Félix n'oublie pas, papa avait dit: le peuple d'abord", ont scandé ses partisans - les combattant de l'UDPS - mêlés aux officiels.

Sur cette victoire du fils Tshisekedi, plane l'ombre de son défunt père, opposant historique qui n'est pas parvenu à hisser l'UDPS à la magistrature suprême.

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les "combattants" de l'UDPS n'oublient pas le sacrifice de leur leader Etienne Tshisekedi

Les défis qui attendent le nouveau président sont importants et sont de plusieurs ordres.

La crise sociale et humanitaire avec l'épidémie d'Ebola, la crise sécuritaire avec les groupes armés qui sévissent encore dans le pays et la relance économique dans un pays riche de ses ressources minières.

RDC

Lors d'une dernière allocution, Joseph Kabila a appelé mercredi à "soutenir massivement" Félix Tshisekedi.

Les deux hommes devront encore cohabiter : selon la constitution congolaise, M. Kabila sera sénateur à vie. Son parti contrôle également l'essentiel des chambres à l'Assemblée Nationale.

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Joseph Kabila passe l'écharpe à Félix Tshisekedi

Un peu plus de 2000 partisans de Félix Tshisekedi ont fait le déplacement au Palais de la Nation à Kinshasa pour vivre sa prestation de serment en direct.

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les services de sécurité et l'armée ont eu du mal à contenir la foule

Selon le ministère congolais des Affaires étrangères, 17 chefs d'Etat avaient été invités à la cérémonie de prestation de serment.

Seul le président kényan, Uhuru Kenyatta a fait le déplacement de Kinshasa.

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Uhuru Kenyatta, (extrême gauche) est le seul président de la région à avoir fait le déplacement

Le premier discours du président Félix Tshisekedi a été interrompu par plusieurs salves d'applaudissements dont l'une liée à l'annonce de la libération des prisonniers politiques.

"Le ministre de la Justice sera chargé de recenser tous les prisonniers politiques, d'opinion ou assimilés, sur l'ensemble du territoire national en vue de leur prochaine libération", a annoncé M. Tshisekedi.

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption La liesse de la foule à l'annonce de la libération des prisonniers politiques

Félix Tshisekedi est devenu officiellement le cinquième président de la République Démocratique du Congo, rebaptisé Zaïre sous le règne de Mobutu Sese Seko.

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Félix Tshisekedi succède à Joseph Kabila

Texte de SUY Kahofi / Image : Getty Images

Lire plus