Une enquête en Belgique sur des enfants présumés "enlevés" en RDC

Photos d'archives
Image caption Photos d'archives

La justice belge a demandé des échantillons d'ADN de 15 enfants adoptés en République démocratique du Congo depuis 2013, à la suite de soupçons d' "enlèvement" ou de "vol".

Les parents adoptifs doivent faire parvenir aux juges des échantillons d'ADN des enfants congolais qu'ils disent avoir adoptés.

Des couples belges les ont fait venir de l'orphelinat de Tumaini, à Kinshasa, la capitale de la RDC.

Lire aussi :

L'Ethiopie interdit l'adoption aux étrangers

Madonna : nouvelles adoptions au Malawi

L'enquête a été ouverte puisque les parents de quatre des enfants en question réclament leur retour en RDC.

Des parents congolais auraient envoyé leurs enfants à l'orphelinat de Tumaini, en pensant que c'était un camp de vacances.

L'orphelinat est actuellement fermé. Sa directrice, la Belgo-Congolaise Julienne Mpemba, fait l'objet d'une enquête en Belgique, depuis novembre dernier.

Elle nie avoir violé la loi belge en matière d'adoption.

Les parents de ces enfants auraient été abusés sur place, l'association prétendant organiser des camps de vacances.