Les autorités soudanaises ont ordonné la libération des personnes arrêtées lors des manifestations

Des manifestants au Soudan - janvier 2019 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des manifestants au Soudan - janvier 2019

Au Soudan, les autorités ont ordonné la libération de toutes les personnes détenues lors des manifestations qui ont débuté en décembre dans le pays.

Le ministère de l'Information a déclaré que l'ordre de libération des détenus vient du chef des renseignements et de la sécurité du Soudan, Salah Ghosh.

Cette mesure est perçue comme un geste d'apaisement face aux manifestants qui réclament le départ du président Omar El Bechir.

A lire aussi :

Ces manifestations avaient été déclenchées par la décision du gouvernement de tripler le prix du pain.

Le président soudanais a toujours rejeté les revendications des manifestants, accusant les Etats-Unis et d'autres pays étrangers de comploter pour le renverser.

Selon des ONG de défense des droits humains, plus de mille manifestants, dont des leaders de l'opposition et des journalistes, sont détenus par le Service national du renseignement et de la sécurité depuis le 19 décembre.

Trente personnes sont mortes depuis le début des protestations selon un bilan officiel.

L'opposition n'a pas encore réagi à cette décision de libération.

Sur le même sujet

Lire plus