Les habitants de Kinshasa peinent à se déplacer à cause d'une grève des transports en commun

Les grévistes protestent contre ''la mauvaise gestion'' de la société publique de transport en commun Transco Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les grévistes protestent contre ''la mauvaise gestion'' de la société publique de transport en commun Transco

Depuis trois jours, difficile de se déplacer à Kinshasa, la capitale de la RDC.

Les travailleurs de Transco, la société publique de transport en commun sont en grève pour protester contre ''la mauvaise gestion'' de la société publique des transports en commun, Transco.

Conséquence : les habitants peinent à aller d'un bout à l'autre de la ville à l'image de Marlen, une habitante de Kinshasa qui a du mal à se rendre sur son lieu de travail : '' Pas moyen d'aller travailler. On n'a pas assez d'argent. Payez le taxi privé coute trop cher'', raconte-t-elle.

Image caption La colère des grévistes des transports en commun.

A lire aussi :

Les grévistes ont bloqué la rue avec les bus dont ils ont préalablement crevé les pneus.

Media playback is unsupported on your device
Grève des transports en commun à Kinshasa en RDC

Le directeur de la société, Michel Kirumba, rejette les accusations de mauvaise gestion.

Il dit être victime d'une campagne injuste visant à obtenir son départ.

Le ministre congolais des transports a entendu les doléances des grévistes et il a promis de soumettre leurs revendications au président de la République.

Lire plus