En Mauritanie, le président Abdel Aziz a son "dauphin"

Le général Mohamed Ould el Ghazouani au premier plan, aux côtés de Mohamed Ould Abdelaziz Copyright de l’image Twitter
Image caption Le général Mohamed Ould Ghazouani au premier plan, aux côtés de Mohamed Ould Abdelaziz

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a promis d'apporter son soutien à la candidature de Mohamed Ould Ghazouani, l'actuel ministre de la Défense.

Le chef de l'Etat n'est pas autorisé par la Constitution à briguer un nouveau mandat. "Après avoir vainement tenté de tripatouiller la Constitution pour aller chercher un troisième mandat, il a compris que ce n'était plus possible. Il fallait donc trouver quelqu'un qui lui est très favorable" en la personne du général Ghazouani, affirme l'analyste politique mauritanien Abderahmane Wone.

Du côté de l'opposition, le militant antiesclavagiste Biram Ould Dah Abeid a déclaré, mercredi 30 janvier, sa candidature à l'élection présidentielle prévue entre juin et août prochains.

Lire aussi :

Le parti présidentiel vainqueur des législatives en Mauritanie

Une ancienne 'esclave' aux législatives

La Mauritanie révise sa loi sur l'apostasie

Agé de 62 ans, le "dauphin" de Mohamed Ould Abdel Aziz est son compagnon de longue date. Ils ont participé à deux coups d'Etat, en 2005 et 2008, selon l'analyste politique.

Mohamed Ould Ghazouani était chef d'état-major de l'armée de 2008 à son entrée au gouvernement en novembre dernier.

"Il ne fait pas l'unanimité au sein du parti au pouvoir", souligne Wone.

S'il est élu président, il aura à résoudre "les vrais problèmes" du pays, à savoir "le racisme, l'esclavage et les crimes économiques" auxquels l'actuel chef de l'Etat "ne s'est jamais attaqués", ajoute l'analyste politique mauritanien.

Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien général arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 2008, a été élu en 2009 et réélu en 2014.

La Mauritanie en quelques dates

1960 : La Mauritanie devient indépendante de la France

1978-1984 : Une succession de coups d'Etat

1984-2005 : Le pays est dirigé par le colonel Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya, qui est renversé par le colonel Ely Ould Mohamed Vall, lequel dirige la Mauritanie jusqu'en 2007

2007 : Election de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi

2008: Le gouvernement de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi est écarté du pouvoir par un putsch mené par Mohamed Ould Abdel Aziz.

Sur le même sujet