Une militante des droits de l'homme retrouvée morte au Kenya

Une militante des droits de l'homme retrouvée morte au Kenya Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une manifestation des femmes à Nairobi au Kenya. ( Photo d'illustration)

Au Kenya, une militante des droits de l'homme disparue depuis une semaine a été retrouvée morte.

Caroline Mwatha a été identifiée mardi dans une morgue de Nairobi.

Les circonstances exactes de sa mort n'ont pas encore été précisées.

Selon le porte-parole de la police kenyane, Caroline Mwatha, pourrait être décédée suite à une tentative d'avortement.

Le corps enregistré sous un faux nom a été transporté à la morgue par le propriétaire d'une clinique et un médecin qui ont fait des aveux à la police.

Le directeur des enquêtes criminelles du Kenya George Kinoti, a publié une déclaration dans laquelle il a annoncé l'arrestation de six personnes impliquées dans la tentative d'avortement.

Caroline Mwatha travaillait pour Dandora Justice Community Center, une organisation engagée dans la dénonciation des exécutions extrajudiciaires pratiquées par la police kenyane en particulier dans les banlieues de Nairobi où la criminalité est élevée.

Amnesty International avait appelé les autorités à enquêter sur sa disparition.

Lire plus