Un soldat malien blessé par un ‘tir ami’

Allemagne, Mali Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les soldats allemands interviennent au Mali sous mandat de l'ONU

Un soldat malien a été blessé par des tirs de soldats allemands intervenant sous mandat des Nations Unies.

Un soldat malien a été grièvement blessé samedi au cours d'un échange de tirs nocturne avec des soldats allemands.

L'homme a été transporté dans un hôpital de campagne français et son pronostic vital est engagé, a précisé la Bundeswehr (armée allemande) dans un communiqué.

L'échange de tirs a eu lieu au moment où les soldats allemands revenaient d'une mission de récupération d'un transport de troupes à 50 km de leur base, à Gao, dans l'ouest du Mali.

"Un convoi allemand a essuyé des tirs dans le noir, la situation était incertaine", a déclaré un porte-parole des opérations à Potsdam.

A lire aussi

Minusma: ''Le statu quo'' ne peut pas continuer

Mali : pour plus de sécurité pour la MINUSMA

La MINUSMA "préoccupée" pour les civils

"Plus de moyens pour la Minusma"

Les soldats allemands ont répliqué aux tirs d'armes légères et sont rentrés ensuite dans leur camp, selon la Bundeswehr.

C'est seulement ensuite qu'on s'est rendu compte qu'il y avait eu un échange de tirs entre les forces maliennes et les forces allemandes, selon le communiqué.

"Un soldat malien a été blessé et transporté à l'hôpital de campagne français par les forces allemandes", selon l'armée.

Media playback is unsupported on your device
Mali : " la Minusma devient un problème dans la résolution de la crise "

Un millier de soldats allemands sont présents au Mali dans le cadre de la Mission de l'ONU (Minusma).

Quelque 15.000 casques bleus se trouvent sur place depuis la signature d'un accord de paix en 2015 entre le gouvernement et des groupes armés.

L'opération de la Minusma est la plus coûteuse en vies humaines des actuelles opérations de maintien de la paix de l'ONU, avec près de 180 morts, dont une centaine dans des actes hostiles, soit plus de la moitié des Casques bleus tués dans le monde depuis cinq ans.

Le mois dernier, 11 casques bleus tchadiens ont été tués au cours de l'engagement le plus grave pour les forces de l'ONU.

Media playback is unsupported on your device
Mali : la Minusma plaide pour une enquête sur des violations présumées des droits de l’homme

Sur le même sujet