A N'Djamena, elles apprennent l'artisanat pour quitter la prostitution

Une fille qui apprend la danse en Afrique du Sud pour échapper à la prostitution et à la consommation de la drogue dans la rue - archives

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Une fille qui apprend la danse en Afrique du Sud pour échapper à la prostitution et à la consommation de la drogue dans la rue - archives

Un groupe de jeunes du quartier Moursal à N'Djamena s'est organisé en comité pour lutter contre la prostitution.

Ces jeunes travaillent à offrir une perspective meilleure à des professionnelles du sexe en leur apprenant un métier.

Elles apprennent notamment à fabriquer des chaussures ou des bijoux afin de s'assurer un revenu.

Beramgoto Nicaise contribue à leur formation en leur apprenant à fabriquer des bijoux en perles.

Elles font des progrès significatifs en peu de temps, estime-t-elle.

Selon Casimir Yodoyman, président du comité des jeunes de Moursal, près d'une vingtaine de femmes sont sorties de la prostitution en moins d'un an grace à ce projet de réinsertion.