Faute d'argent, il soustrait son nouveau-né de l’hôpital

Kenya, hôpital, Copyright de l’image AFP
Image caption L'hôpital national Kenyatta du Kenya

Le Kenyan Boniface Murange a évité la prison grâce a des personnes bienveillantes qui ont contribué au règlement de sa facture.

Il a plaidé coupable devant le tribunal et risquait une peine d'emprisonnement. Mais l'affaire a ému de nombreux Kenyans qui ont critiqué le système de santé du pays.

Un avocat a offert ses services gratuitement, d'autres ont payé la facture et le magistrat a autorisé le jeune père à rentrer chez lui avec un sursis de trois mois.

Lire aussi:Un malade opéré du cerveau par erreur

Boniface Murange a confié à la BBC qu'il avait mis son bébé dans un sac avec des vêtements et une chaussure pour la protéger.

Il s'est fait arrêter à l'entrée de l'hôpital par une gardienne.

Le jeune papa est un ouvrier et gagne moins de 5 dollars par jour.

Il a déclaré avoir essayé en vain de réunir de l'argent grâce aux dons de ses amis pour payer la facture de l'hôpital qui s'élevait à environ 600 dollars.

Ecouter aussi:

Media playback is unsupported on your device
Au Kenya, des femmes Massaï ont peur de la nouvelle maternité.

Sur le même sujet

Lire plus