La RDC toujours sans gouvernement

RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Félix Tshisekedi, le président de la RDC

Félix Tshisekedi est président depuis 4 semaines mais la RDC n'a toujours pas de gouvernement.

Voici près d'un mois que le président Félix Tshisekedi exerce ses fonctions en tant que cinquième chef de l'Etat congolais.

Les attentes des populations congolaises sont nombreuses mais jusque-là, M. Tshisekedi n'a pas encore nommé son gouvernement pour s'attaquer aux chantiers socio-économiques.

Le président de la RDC travaille encore avec les ministres de son prédécesseur, Joseph Kabila mais les tractations sont en cours pour former un nouveau gouvernement.

Ce nouvel exécutif devrait être dirigé par un premier ministre issu du camp Kabila, la coalition qui a raflé la majorité des sièges au parlement.

A peine investi, le nouveau président a dû faire face à un front social important. Des grèves de fonctionnaires et d'étudiants se sont multipliées à travers le pays.

A lire aussi

Félix Tshisekedi confronté à la grogne sociale

Félix Tshisekedi rassure l’armée

Media playback is unsupported on your device
Félix Tshisekedi : "ma priorité est de ramener la paix et la sécurité en RD Congo"

Sur le plan des libertés politiques, on assiste à une détente depuis l'arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir. On constate que l'opposition a de plus en plus accès aux médias publics.

On a également pu voir l'opposant Martin Fayulu sillonner le pays et mobiliser ses partisans contre l'élection de Félix Tshisekedi, sans être inquiété par les forces de l'ordre.

Un bémol tout de même dans cette ambiance de changement : les prisonniers considérés comme politiques par les activistes des droits de l'homme n'ont toujours pas été libérés, tel que l'a promis le nouveau président congolais.

Au niveau de la population, les attentes sont immenses à travers le pays. Emploi, sécurité, pouvoir d'achat, infrastructures…les Congolais espèrent du nouveau pouvoir une rapide amélioration de leurs conditions de vie.

"C'est encore trop tôt" pour une solution miracle à tous ses problèmes, tempère un proche du président Félix Tshisekedi.

Selon lui, il faudra commencer à juger le nouveau chef de l'Etat à partir de ses 100 premiers jours d'exercice du pouvoir.

Media playback is unsupported on your device
RDC: Le père de Félix Tshisekedi doutait de lui