Une manifestation contre un 5e mandat de Bouteflika

Un manifestant à Alger Copyright de l’image AFP
Image caption Un manifestant à Alger

Plus de deux mille personnes ont pris part à une manifestation, à Alger, contre un cinquième mandat du président algérien Abdelaziz Bouteflika, a constaté notre correspondant.

La manifestation a eu lieu sur la place du 1er-Mai, en plein centre d'Alger, la capitale. Les manifestants, des jeunes pour la plupart, sont venus des quartiers de la ville et de sa banlieue.

Ils scandaient des slogans hostiles au chef de l'État et à son parti, le FLN.

"Pas de cinquième mandat", "Le FLN au musée", "Bouteflika, dégage !" scandaient les manifestants, appelant en même temps à "Une Algérie libre et démocratique".

Lire aussi :

Qui va défier Bouteflika à la présidentielle en Algérie ?

Abdelaziz Bouteflika est candidat à un 5e mandat

La place du 1er-Mai était quadrillée au moment de la manifestation par de nombreux policiers, qui ont fini par lancer des gaz lacrymogènes aux manifestants restés sur place.

D'autres groupes de manifestants étaient en même temps dans le quartier de la Grande Poste.

D'autres encore sont allés protester près de la présidence de la République, où les policiers ont utilisé des bombes lacrymogène pour les empêcher de s'approcher du palais présidentiel.

Des manifestations semblables sont organisées dans différentes régions du pays, selon des journalistes joints par BBC Afrique.

Le chef de l'Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, a annoncé début février son intention de briguer un cinquième mandat à l'élection présidentielle d'avril prochain. Malade depuis plusieurs années, il se déplace à l'aide d'un fauteuil roulant.

Sur le même sujet