Le Royaume-Uni "doit se retirer des îles Chagos"

Des Chagossiens protestent devant un tribunal de Londres, le 5 février 2007, contre une décision de justice qui devant les empêcher de retourner dans l'archipel des Chagos. Copyright de l’image AFP/Getty Images
Image caption Des Chagossiens protestent devant un tribunal de Londres, le 5 février 2007, contre une décision de justice les empêchant de retourner dans l'archipel des Chagos.

Le Royaume-Uni doit mettre fin à son administration de l'archipel des Chagos, situé dans l'océan Indien, selon une décision rendue lundi par la Cour internationale de justice (CIJ).

Cet archipel de 60 kilomètres carrés accueille une importante base militaire américaine. L'île Maurice en revendique la souveraineté.

"Le Royaume-Uni est tenu, dans les plus brefs délais, de mettre fin à son administration de l'archipel des Chagos, ce qui permettra à l'île Maurice d'achever la décolonisation de son territoire", a déclaré Abdulqawi Ahmed Yusuf, un juge de la CIJ.

Lire aussi :

Londres admet que les expulsions de Chagos sont "honteuses"

L'île Maurice et le Royaume-Uni en conflit

La Cour internationale de justice de La Haye déclare que les îles n'ont pas été légalement séparées de la colonie de Maurice avant l'indépendance de celle-ci en 1908.

L'avis de la CIJ n'est pas contraignant, mais il a un poids significatif.

Cette décision judiciaire pourrait avoir un impact sur l'avenir de la base militaire américaine de Diego Garcia, la plus grande île de l'archipel.

Sur le même sujet