Au Malawi, une commission d'enquête sur les meurtres d'albinos

Les organes des personnes atteintes d'albinisme portent bonheur et apportent la richesse, selon certaines croyances au Malawi, en Tanzanie et Mozambique. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les organes des albinos portent bonheur et apportent la richesse, selon certaines croyances au Malawi.

Le président du Malawi a mis sur pied une commission chargée d'enquêter sur les meurtres commis sur les albinos.

Au Malawi, les albinos sont souvent victimes de crimes rituels. La commission, dirigée par un juge de la Cour suprême à la retraite, permettra de savoir si les organes des personnes atteintes d'albinisme sont commercialisés ou pas à la suite des meurtres.

Cette institution sera chargé également d'étudier les lenteurs du système judiciaire du pays concernant les poursuites menées contre les personnes mises en cause dans ces meurtres.

Des personnes atteintes d'albinisme ont été tuées au Malawi, au Mozambique et en Tanzanie où, selon certaines croyances, les organes des albinos portent bonheur et apportent la richesse.

Mercredi, la police du Malawi a dispersé une marche de protestation de dizaines d'albinos qui voulaient remettre une pétition au président du pays, à la suite d'une recrudescence des agressions dont ils sont victimes.

Lire aussi :

En Tanzanie, 65 tradipraticiens arrêtés pour des meurtres rituels présumés

Albinos et belle !

Sur le même sujet