Au Burundi, des lycéennes arrêtées pour avoir gribouillé une photo du président

Au Burundi, gribouiller les photos du président Pierre Nkurunziza peut valoir une arrestation. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Au Burundi, gribouiller les photos du président Pierre Nkurunziza peut valoir une arrestation.

Six écolières burundaises ont été arrêtées et placées en garde à vue pour des gribouillages sur une photo du président Pierre Nkurunziza.

Six écolières de la province de Kirundo, dans le nord-est du Burundi, ont été arrêtées et placées en garde à vue pour des gribouillages sur une photo du président Pierre Nkurunziza dans des manuels scolaires.

Les écolières âgées de 15 à 19 ans ont été arrêtées sur ordre du procureur de Kirundo, a annoncé à l'Agence France-Presse (AFP), la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l'enfance (FENADEB).

Lire aussi :

Le Burundi ferme le Bureau des droits de l'homme de l'ONU

Le Burundi suspend plusieurs ONG

Les lycéennes sont accusées d'être les responsables de gribouillages trouvés sur une photo du président Nkurunziza dans cinq livres de sciences humaines appartenant à leur école, selon la FENADEB, qui regroupe 48 organisations de la société civile au Burundi.

La FENADEB a annoncé leur arrestation sur sa page Facebook et son compte Twitter.

Un écolier de 13 ans arrêté dans la même affaire a été relâché, car il n'a pas atteint la majorité pénale, fixée à 15 ans au Burundi.

Un enseignant de l'école a confirmé à l'AFP les arrestations, sous couvert de l'anonymat.

Les écolières n'avaient pas encore été inculpées, jeudi, selon des sources locales.

Pour des cas similaires, plusieurs écoliers avaient été condamnés en 2016 jusqu'à 20 ans de prison pour outrage au chef de l'Etat et atteinte à la sûreté intérieure de l'État.

D'autres avaient été expulsés de leurs écoles, avant d'être finalement blanchis et réintégrés dans les écoles, face au tollé suscité par ce scandale.

Sur le même sujet