Cyclone Idai fait 150 morts au Mozambique et au Zimbabwe

Vue aérienne de Beira Copyright de l’image IFRC/Caroline Haga
Image caption La Croix-Rouge a procédé à une évaluation aérienne dimanche

Le cyclone Idai a eu un impact "massif et horrible" sur la ville portuaire de Beira au Mozambique, a déclaré la Croix-Rouge.

La catastrophe naturelle a tué 150 personnes dans trois pays de l'Afrique australe dont le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi.

Elle a frappé jeudi avec des vents atteignant 177 km / h , mais les équipes de secours n'ont pu atteindre Beira que dimanche.

Les quelques personnes qui ont pu être sauvées, l'ont été parce qu'elles avaient grimpé aux arbres.

Lire aussi:

Un cyclone ravage le Mozambique

Cyclone à Madagascar : 20 000 sinistrés

L’Afrique de l’Est frappée par le cyclone Idai

Dégâts et victimes

Des maisons ont été détruites et les toits arrachés des bâtiments en béton, a déclaré le responsable de l'équipe d'évaluation de la Croix-Rouge, Jamie LeSeur.

L'aéroport de Beira est fermé; les routes qui mènent à la ville ont été détruites et coupées par des inondations de même que les lignes de communication, précise encore la Croix-Rouge.

Le nombre de morts à Beira, ville du Mozambique qui compte 500 000 habitants, n'est pas encore connu, a déclaré M. LeSeur de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Mais les habitants ont déployé un "effort incroyable" pour rouvrir les routes de la ville, a-t-il affirmé.

Le Malawi est gravement affecté. Les inondations qui y ont eu lieu, causées par les pluies qui ont précédé le cyclone, ont fait au moins 122 morts, rapporte Reliefweb.

Plus de 60 personnes sont mortes dans l'est du Zimbabwe, parmi lesquels deux élèves pensionnaires d'un internat après que leur dortoir ait été touché par des pierres provenant d'une montagne.

Copyright de l’image AFP
Image caption Des hélicoptères militaires ont été utilisés pour acheminer de l'aide au Malawi

Le cyclone Idai s'est poursuivi jusqu'à l'ouest du Zimbabwe, sous forme de tempête tropicale, qui a ravagé plusieurs districts de l'est du pays. Les districts de Chimanimani et de Chipinge dans la province de Manicaland sont les plus touchés.

Le nombre de morts s'élève à 83 d'après un bilan officiel et plus de 100 personnes sont portées disparues.

Les autorités ont déclaré à la BBC que beaucoup de personnes sont bloquées dans des montagnes proches de la frontière avec le Mozambique.

Lire aussi:

Un cyclone ravage le Mozambique

Le bilan du cyclone Ava s'alourdit à Madagascar: 29 morts

Sur le même sujet

Lire plus