"Au Mozambique, le bilan du cyclone pourrait dépasser 1.000 morts"

Le président mozambicain Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président mozambicain Filipe Nyusi

"Pour le moment, nous avons officiellement 84 morts. Mais quand on a survolé la zone tôt ce matin (...) pour comprendre ce qui se passe, tout laisse à penser que le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts", a déclaré le président mozambicain, Filipe Nyusi, à une chaîne de télévision à Maputo.

"Plus de 100.000 personnes ont besoin d'aide alimentaire", a-t-il ajouté.

Copyright de l’image AFP
Image caption Des personnes grimpent sur les toits et les arbres pour se sauver, à Beira.

Le cyclone a traversé jeudi la ville de Beira à la vitesse de 177 km par heure, mais les équipes de secours ne sont arrivées que dimanche dans cette cité portuaire.

Au Mozambique, les personnes tuées ont été victimes des inondations et des vents violents qui ont détruit des maisons et arraché des toits de bâtiments en béton, lors du passage du cyclone.

Lire aussi :

Cyclone Idai fait 150 morts au Mozambique et au Zimbabwe

Le cyclone Idai frappe le Zimbabwe

Le nombre de blessés s'élève à plus de 1.500 personnes, touchées par la chute d'arbres, de débris provenant des bâtiments et des toitures en zinc, ont annoncé à la BBC des responsables mozambicains.

Copyright de l’image CAROLINE HAGA/FICR
Image caption Une vue aérienne de Beira, après le passage d'Idai

Au Zimbabwe voisin, 98 personnes sont mortes et 217 autres sont portées disparues dans l'est et le sud du pays, selon le gouvernement.

Le bilan officiel fait état d'au moins 180 morts dans tous les pays d'Afrique australe touchés par le cyclone.

"La ville de Beira a été sévèrement touchée. Nous entendons dire que la situation de la ville pourrait être encore pire", affirme la Fédération internationale de la Croix-Rouge dans un communiqué.

Sur le même sujet