Mohamed Bazoum investi candidat à la présidentielle au Niger

Niger Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mahamadou Issoufou ne peut plus briguer un nouveau mandat

L'actuel ministre de l'Intérieur du Niger Mohamed Bazoum a été investi dimanche à Niamey comme candidat à la présidentielle de 2021 du parti au pouvoir.

Né en 1960, Mohamed Bazoum est diplômé de philosophie de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Son engagement politique a démarré dans la lutte syndicale au sein du Syndicat national des enseignants du Niger, puis de l'Union des syndicats des travailleurs du Niger (USTN).

Membre fondateur du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme, le PNDS, au pouvoir, Mohamed Bazoum a été plusieurs fois ministres, notamment aux portefeuilles des affaires étrangères et de l'intérieur.

A lire aussi

Le G5 Sahel tarde à recouvrer les fonds promis

L'opposition nigérienne manifeste contre le code électoral

Il est actuellement le président du parti au pouvoir. Dans son discours d'investiture, lors d'une cérémonie à Niamey ce dimanche, Mohamed Bazoum a indiqué que le choix porté sur lui comme candidat était le premier acte qui symbolise la concrétisation de la volonté de Mahamadou Issoufou de respecter la loi sur la limitation des mandats.

L'actuel président nigérien Mahamadou Issoufou, élu une première en 2011 puis réélu en 2016, ne peut plus briguer un nouveau mandat au regard de la constitution du Niger.

Mahamane Ousmane, opposant et ex-président de 1993 à 1996, a pour sa part annoncé qu'il serait candidat à la présidentielle. Seïni Oumarou et Mahamane Ousmane étaient arrivés respectivement 3e et 4e au scrutin de 2016 dont ils avaient fortement contesté la régularité.

Les élections présidentielle et législatives de 2021 doivent être précédées par des élections municipales et régionales.

Media playback is unsupported on your device
"Envisager la lutte contre le terrorisme sous plusieurs angles" M. Issoufou

Sur le même sujet