Saleh Kebzabo destitué de son poste de chef de file de l'opposition

Saleh Kebzabo qui conteste, déclare illégale la décision de la Cour suprême Copyright de l’image Getty Images
Image caption Saleh Kebzabo qui conteste, déclare illégale la décision de la Cour suprême

Selon la Cour suprême, Saleh Kebzabo est destitué de son statut de chef de file de l'opposition parce que son parti ne dispose plus suffisamment de députés à l'Assemblée nationale.

L'Union National pour la Démocratie et le Renouveau a perdu deux de ses députés : l'un est décédé et l'autre a démissionné.

A lire aussi : Un frigo écologique "Made in" Tchad

Saleh Kebzabo qui conteste, déclare illégale la décision de la Cour suprême. Selon lui ''c'est un autre complot ourdi par le pouvoir''.

De son côté le parti au pouvoir estime qu'il s'agit d'une décision de justice.

A lire aussi : L'opposition tchadienne appelle ses membres à réintégrer le processus électoral

Et c'est à l'opposant d'user des moyens de recours pour contester la décision.

C'est Romadoumngar Félix Nialbé de l'Union pour le Renouveau et la Démocratie qui a été désigné comme chef de file de l'opposition.

Sur le même sujet

Lire plus