Un acteur de la société civile arrêté en Centrafrique

Une manifestation à Bangui - archives Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une manifestation à Bangui - archives

Le porte-parole du Groupe de Travail de la Société Civile (GTSC), Paul Créscent Béninga a été interpellé et placé en garde à vue ce 18 avril à Bangui.

Il a été arrêté suite à un communiqué qu'il avait signé appelant à une manifestation le 15 avril.

Le communiqué du Groupe de Travail de la Société Civile a appelé à une manifestation contre certaines nominations à des hautes fonctions de l'Etat.

Le procureur a aussitôt déclenché ''une action publique contre M. Paul Créscent Béninga et ses complices pour atteinte à la sûreté de l'Etat.''

Lire aussi : La démission du premier ministre centrafricain exigée

Gervais Lakosso, coordonnateur de cette plateforme de la société civile, lui-même arrêté en 2016 pour avoir organisé une manifestation demandant le départ des Casques bleus de la Centrafrique, avant d'être libéré après plusieurs mois de détention, qualifie cette situation de ''harcèlement''.

Gervais Lakosso a lui aussi été auditionné ainsi que d'autres membres de la plateforme.

Lire Aussi : Le processus de paix menacé en Centrafrique

Le siège de l'organisation a été perquisitionné jeudi et tous les autres membres du GTSC sont attendus à la gendarmerie ce vendredi.

La manifestation à laquelle avait appelé le Groupe de Travail de la Société Civile n'a pas eu lieu, le gouvernement ayant déployé les forces de l'ordre sur les tous les points de rassemblement.

Sur le même sujet

Lire plus