Douze soldats tués au Mali

Des soldats du Mali Copyright de l’image AFP
Image caption Des soldats du Mali

Au moins 12 soldats ont été tués dans une embuscade à Guiré, dans le sud-ouest du pays, près de la frontière avec la Mauritanie, annoncent les autorités maliennes.

Les assaillants, des djihadistes présumés, seraient venus d'une forêt située près du lieu de l'attaque.

Un casque bleu de la mission des Nations unies au Mali a été tué samedi.

Le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, et les membres de son gouvernement ont démissionné vendredi après qu'une motion de censure a été déposée contre eux par des députés de la majorité et de l'opposition.

Les parlementaires déplorent l'incapacité du gouvernement à mettre fin aux massacres commis dans le centre et le nord du pays.

Le chef de l'Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, n'a pas encore annoncé la nomination d'un Premier ministre et des membres du gouvernement.

Lire aussi :

Au Mali, le gouvernement visé par une motion de censure

IBK annonce l’ouverture de concertations nationales

Sur le même sujet