Six personnes dont un pasteur abattues au Burkina Faso

Des soldats burkinabè en patrouille à Ouagadougou - archives Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des soldats burkinabè en patrouille à Ouagadougou - archives

Elles ont été tuées alors qu'elles étaient en pleine messe dans une église portant ainsi à onze le nombre de personnes assassinées en 3 jours.

Le pasteur Pierre Ouedraogo était presque à la fin du culte dominical lorsque des hommes armés sont arrivés sur des motos aux environs de midi, ont indiqué des autorités locales.

Ils ont ouvert le feu sur le pasteur, deux de ses fils et trois autres fidèles, tous tués sur le coup précisent-ils.

Lire aussi : Six personnes tuées au Burkina Faso

Sur le terrain des témoins contactés par notre correspondant ont révélé que les assaillants ont pris la fuite vers l'extrême nord à la frontière du Mali.

C'est la première fois que les groupes armés, qui sévissent depuis 2016 au nord du Burkina, abattent des chrétiens en pleine célébrations religieuses.

Lire aussi : Burkina Faso: "60 personnes victimes d'exécutions sommaires"

Un prêtre catholique a été enlevé dans la même partie de ce pays il y a un mois et dont on est toujours sans nouvelle.

En juin 2018, un autre pasteur protestant avait été enlevé avec deux membres de sa famille à Arbinda toujours dans la même région.

Vendredi, cinq enseignants avaient été abattus cette fois dans l'est du pays.

Sur le même sujet

Lire plus