Caster Semenya remporte le 800 m de la Diamond League à Doha

Caster Semenya a battu le record du meeting en 1 min 54 sec 98. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Caster Semenya a battu le record du meeting en 1 min 54 sec 98.

Une victoire au goût d'une revanche ! Le triomphe de l'athlète sud-africaine survient deux jours après l'échec devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de son recours contre les nouvelles règles de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) visant les athlètes hyperandrogènes.

La double championne olympique, ajoutée seulement jeudi à la liste de départ des compétiteurs, a battu le record du meeting en 1 min 54 sec 98. Elle devance une autre athlète hyperandrogène, la Burundaise Françine Niyonsaba (1 min 57 sec 75), et l'Américaine Ajee Wilson (1 min 58 sec 83).

Le TAS a débouté mercredi Semenya de son recours contre le nouveau règlement de l'IAAF obligeant les athlètes hyperandrogènes comme elle à baisser leur taux de testostérone.

Ce règlement, auquel les athlètes concernés doivent se conformer avant le 8 mai, n'était donc pas en vigueur au meeting de Doha.

Lire aussi :

Caster Semenya perd son recours contre l'IAAF

Caster Semenya accuse l'IAAF d'"ouvrir de vieilles blessures"

"Aucun être humain ne peut m'empêcher de courir", a soutenu Caster Semenya après avoir remporté le 800 m lors de la Ligue de diamant, une compétition organisée depuis 2010 par l'IAAF.

"Les actes sont plus éloquents que les mots. (…) C'est à Dieu de décider, Dieu a décidé de ma vie, Dieu mettra fin à ma vie, Dieu a décidé de ma carrière, Dieu mettra fin à ma carrière. Aucun être humain ne peut m'empêcher de courir", a-t-elle ajouté.

Lire aussi :

Caster Semenya confirme bien être une femme

Mondiaux de Londres: Caster Semenya remporte le 800 m féminin

Semenya a laissé entendre qu'elle ne mettra pas maintenant fin à sa carrière.

"Comment vais-je prendre ma retraite alors que j'ai 28 ans ? Je me sens encore jeune et énergique. J'ai encore 10 ans ou plus en athlétisme. Peu importe comment je vais le faire, ce qui compte, c'est que je serai toujours là", soutient-elle.

Media playback is unsupported on your device
Un revers au TAS pour Caster Semenya

Sur le même sujet