Le Botswana ré-autorise la chasse à l'éléphant dans son territoire

Le Botswana a la plus importante population d'éléphants en Afrique, avec 135.000 pachydermes recensés en 2015. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Botswana a la plus importante population d'éléphants en Afrique, avec 135.000 pachydermes recensés en 2015.

Le ministère de l'Environnement du Botswana a autorisé la reprise de la chasse aux éléphants "de manière ordonnée et éthique".

En 2014, le président botswanais Ian Khama, considéré comme un fervent protecteur de l'environnement, avait interdit la chasse commerciale des animaux sauvages menacés, notamment les éléphants.

Mais les députés du parti au pouvoir ont fait pression pour lever l'interdiction, affirmant que les populations d'éléphants étaient devenues ingérables dans certaines régions du pays.

Le nouveau président botswanais Mokgweetsi Masisi, arrivé au pouvoir l'année dernière, a ordonné un réexamen de la mesure.

Lire aussi :

Un éléphant en divagation effraie des villageois en Guinée

L'Afrique Australe veut la levée de l'interdiction de la vente de l'ivoire

Selon le communiqué du ministère de l'Environnement, une étude a montré que les conflits entre humains et éléphants ont augmenté en nombre et en intensité, affectant de plus en plus les moyens de subsistance des habitants.

Le Botswana a la plus importante population d'éléphants en Afrique, avec 135.000 pachydermes recensés en 2015.

Certains experts estiment que leur nombre a presque triplé en trente ans, et pourrait désormais atteindre 160.000.

Sur le même sujet