Quatre morts dans l'attaque d'une église au Burkina Faso

Les attaques visant les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment au Burkina Faso. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les attaques visant les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment au Burkina Faso.

Les fidèles catholiques ont été tués et deux autres blessés dans l'attaque menée dimanche à Toulfé, un village situé dans le nord du Burkina Faso, a déclaré à BBC Afrique le ministre burkinabè de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo.

Les assaillants, au nombre de huit, ont ouvert le feu sur des fidèles lors de la célébration de la messe.

"Lorsque les assaillants sont arrivés, ils ont commencé par sortir les fidèles de l'église. Ils ont ensuite ouvert le feu", a dit un habitant de Toulfé, joint par téléphone par notre correspondant à Ouagadougou.

"Tout le monde a peur", ajoute ce villageois, s'exprimant sous couvert de l'anonymat.

Lire aussi :

L’église catholique appelle au pardon après les tueries au Burkina

Six personnes dont un pasteur abattues au Burkina Faso

Toulfé a déjà été visé par des assaillants. Fin avril, des individus armés y avaient incendié un restaurant et emporté trois motocyclettes.

Les attaques visant les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment au Burkina.

Le 13 mai, quatre fidèles ont été tués lors d'une procession religieuse à l'honneur de la Vierge Marie, à Zimtenga, dans le nord du pays.

La veille, six personnes dont un prêtre, avaient été tuées lors d'une attaque pendant la messe, à Dablo, dans le nord du pays également.

Le 29 avril, six personnes avaient été tuées dans l'attaque de l'église protestante de Silgadji, toujours dans le nord.