Le rebelle Yasir Arman revient au Soudan malgré une condamnation à mort

Yasir Aman était à la tête du groupe rebelle SPLM-N
Image caption Yasir Aman était à la tête du groupe rebelle SPLM-N

Yasir Arman avait été condamné pour son implication dans un soulèvement dans l'état du Nil bleu en 2011.

Il avait rejoint le groupe rebelle du SPLM dans le sud du Soudan dans les années 1980, pour combattre le gouvernement de Khartoum.

Après la scission du pays et la création du Soudan du Sud en 2011, il a formé le groupe rebelle du SPLM-N, qui a continué à affronter les troupes du président Omar al-Bashir.

Lire aussi:Omar Al-Bashir dans une prison de haute sécurité

Yasir Arman n'aurait pas été inquiété par les nouvelles autorités à son arrivée dimanche.

Depuis l'éviction du pouvoir de Omar el Bachir, les discussions se poursuivent entre le conseil militaire de transition et le mouvement de protestation pour l'instauration d'un exécutif civil.

Lire aussi: Que contient l'accord entre l'armée et l'opposition soudanaise ?

Yasir Arman devrait se joindre à ces négociations.

Sur le même sujet

Lire plus