Huit militaires condamnés pour trahison en Gambie

Les militaires sont accusés d'avoir préparer un complot contre le président gambien Adama Barrow Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les militaires sont accusés d'avoir préparer un complot contre le président gambien Adama Barrow

Sept militaires ont écopé de neuf ans de prison et un autre a été condamné à trois ans pour trahison et mutinerie.

Sur les douze militaires qui ont comparu devant la cour martiale, quatre ont été acquittés.

Les peines mettent fin à une procédure enclenchée depuis 2017, lorsque douze soldats ont été arrêtés et inculpés pour leur participation présumée à un complot visant renverser le gouvernement du président Adama Barrow.

Lire aussi:

Selon le président de la Cour martiale, le colonel Salifu Bojang, les accusés se sont réunis pour planifier une mutinerie visant à arrêter le chef d'état-major de l'armée gambienne, ainsi que les membres du gouvernement.

Les preuves de ce complot ont été obtenues sur un groupe whatsApp créé par les accusés qui selon le président de la cour martiale, prouve le degré d'implication de chacun des soldats dans le complot déjoué en 2017.

L'un des messages dans ce groupe whatsapp indique que les soldats condamnés envisageaient d'attaquer une position de la force de stabilisation de la CEDEAO située dans le Foni, fief de l'ancien président en exil Yahya Jammeh.

Sur le même sujet

Lire plus