La demande d’adhésion du Burundi à la SADC rejetée

Burundi, SADC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président burundais Pierre Nkurunziza

C'est la deuxième fois que la demande d'adhésion du Burundi à l'organisation d'intégration des pays d'Afrique australe est rejetée.

Cette décision est consécutive au rapport produit par une mission d'évaluation de la SADC qui a séjourné au Burundi.

Elle a conclu que le pays ne remplissait pas les conditions d'admission au sein de cette organisation qui regroupe 16 membres.

Le président en exercice de la SADC, le namibien Hage Geingob a donné plus de précisions lundi, en affirmant que ce rejet est dû au mauvais fonctionnement du système démocratique dans le pays.

Lire aussi:

En avril, le ministre burundais des Affaires étrangères, Ézéchiel Nibigira, avait rencontré le président namibien pour lui demander de plaider pour l'adhésion du Burundi au sein de l'organisation.

La demande d'adhésion du Burundi à la SADC avait été déjà rejetée une première fois, en février 2017.

Sur le même sujet

Lire plus