La RDC rend hommage à Étienne Tshisekedi

Poly Muzalia, Kinshasa, BBC Afrique

Les partisans d'Étienne Tshisekedi chantent et dansent avant ses obsèques au stade des Martyrs de Kinshasa. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les partisans d'Étienne Tshisekedi chantent et dansent avant ses obsèques au stade des Martyrs de Kinshasa.

Des milliers de personnes ont pris part, vendredi, à Kinshasa, aux obsèques de l'opposant décédé depuis plus de deux ans.

Lorsque le cercueil blanc couvert du drapeau national entre dans le stade des Martyrs, le public a laissé éclater sa joie.

Cela faisait plus de deux ans que les milliers de partisans d'Étienne Tshisekedi attendaient ce moment.

Lire aussi :

Etienne Tshisekedi en 10 dates clés

"C'est quelque chose qu'on attendait depuis longtemps. C'est une fête, une consolation, un soulagement. C'est une très grande fête pour le peuple congolais que le corps soit là", réagit une jeune Congolaise.

"C'est à la fois la joie et la tristesse. La joie parce qu'il a accompli sa mission. C'est un homme qui a atteint ses objectifs. C'est la tristesse parce qu'on ne le verra plus", affirme l'un des sympathisants du défunt leader politique.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Étienne Tshisekedi fut l'un des principaux leaders politiques congolais, de l'indépendance en 1960 à sa mort en 2017.

Opposant au maréchal Mobutu Sese Seko, puis aux régimes des Kabila (père et fils), le vétéran de l'opposition congolaise est décédé le 1er février 2017 en Belgique, à l'âge de 84 ans.

Ses restes ont été rapatriés jeudi 30 mai 2019 en RDC, quelques mois après l'accession de son fils au pouvoir.

Faute d'un accord entre l'opposition et le président Joseph Kabila, le corps ne pouvait pas être rapatrié.

Une situation qui s'est décantée avec l'arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, le fils du leader politique.

Lire aussi :

Arrivée en RDC du corps d’Étienne Tshisekedi

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les Congolais ont rendu hommage à l'ancien Premier ministre et chef de l'opposition.

Élu président de la RDC fin 2018, l'actuel dirigeant du pays a fait du retour de la dépouille de son père l'une des priorités du début de son mandat.

Les présidents du Rwanda, Paul Kagame, et de l'Angola, João Lourenço, ont pris part aux obsèques, à Kinshasa.

Les opposants congolais Moïse Katumbi et Martin Fayulu étaient absents, au même titre que l'ex-président de la RDC, Joseph Kabila.

L'inhumation d'Étienne Tshisekedi, qui a été trois fois Premier ministre, est prévue samedi en fin d'après-midi.