Les manifestants déterminés à rejeter la présidentielle du 4 juillet en Algérie
Media playback is unsupported on your device

Les manifestants déterminés à rejeter la présidentielle en Algérie

Les manifestants ont défilé en masse vendredi dans plusieurs villes d'Algérie, pas découragés par les nombreuses arrestations matinales, et ont rendu hommage à un militant des droits humains mort en détention, accusant le pouvoir d'être responsable de son décès.

Ils rejettent la présidentielle prévue le 4 juillet qui apparaît de plus en plus compromise et continuent de réclamer le changement du système politique.

Ecoutons les explications de Said Salhi est vice-président de la ligue de défense des droits de l'homme.