Un premier cas d'Ebola en Ouganda

Un agent de santé utilise un thermomètre pour vérifier la température de ressortissants congolais, à la frontière de la RDC avec l'Ouganda, le 12 décembre 2018. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un agent de santé vérifie la température de ressortissants congolais à la frontière de la RDC avec l'Ouganda, le 12 décembre 2018.

Le premier patient infecté par le virus Ebola en dehors de la République démocratique du Congo est un garçon congolais de cinq ans, qui s'est rendu dans l'est de l'Ouganda.

Il reçoit un traitement, dans un établissement de santé ougandais.

L'OMS et les autorités ougandaises ont envoyé une équipe d'intervention rapide dans la région, pour faire face à la propagation de la maladie.

Elles assurent que la sensibilisation sur la maladie sera intensifiée.

Les travailleurs de la santé, qui sont en contact avec le patient, seront vaccinés, affirment l'OMS et le gouvernement ougandais.

Lire aussi :

Plus de 90 agents de santé infectés par le virus Ebola en RDC

2.000 cas d’Ebola enregistrés en RDC

Il y a eu plusieurs alertes concernant la propagation de la fièvre Ebola en Ouganda, mais c'est le premier cas confirmé.

"L'enfant et sa famille sont entrés dans le pays en passant par le poste-frontière de Bwera et ont cherché à recevoir des soins", a écrit l'OMS sur Twitter.

Le ministère ougandais de la Santé et l'agence des Nations unies chargée de la santé ont envoyé une équipe de spécialistes dans la ville de Kasese, dans l'ouest de l'Ouganda, pour essayer de retrouver d'autres cas probables de la maladie.

Le personnel médical déployé va vacciner ceux qui auraient pu entrer en contact avec l'enfant malade, selon l'OMS.

L'Ouganda était en état d'alerte depuis le début de l'épidémie dans l'est de la RDC, où plus de 2 000 cas d'Ebola ont été enregistrés. Les deux tiers de ces malades sont morts.