Omar El-Béchir inculpé au Soudan

Omar El-Béchir Copyright de l’image Getty Images
Image caption El-Béchir de nouveau poursuivi pour corruption

L'ancien Homme fort du Soudan a été inculpé jeudi pour corruption par un tribunal à Khartoum.

L'inculpation de l'ancien président soudanais a été annoncée jeudi par l'agence officielle de presse Sunna.

Omar el-Béchir, destitué et arrêté en avril suite à la pression de la rue, a été inculpé pour "corruption".

Citant un responsable qui a requis l'anonymat , l'agence indique que el-Béchir est accusé de possession de devises étrangères, acquisition de richesse de façon suspecte et illégale et d'avoir ordonné l'instauration de l'état d'urgence.

Le 21 avril, le chef du Conseil militaire, le général Abdel Fattah al-Burhane, avait affirmé que l'équivalent de plus de 113 millions de dollars avaient été saisis en liquide dans la résidence de Omar el-Béchir à Khartoum.

A lire aussi

Au Soudan, les manifestants appellent à la "désobéissance civile"

60 morts dans la répression policière au Soudan

Depuis la chute du régime de l'ancien dirigeant soudanais qui a passé plus de trente ans au pouvoir, les négociations entre la junte au pouvoir et les représentants des manifestants buttent toujours sur le partage du pouvoir.

En début du mois de juin la violente répression d'une manifestation a fait plus de cent morts et plusieurs centaines de blessés dont des cas graves.

Le Soudan a un des taux de corruption des plus élevé au monde. Le pays est classé au 172ème rang, sur 180 pays, selon le rapport 2018 de Transparancy International.

Sur le même sujet