La présidentielle fixée au 27 décembre en Centrafrique

centrafrique, élection, présidentielle, législatives Copyright de l’image Getty Images
Image caption Spécimen du bulletin de vote des élections de 2016

Le calendrier électoral du double scrutin présidentiel et législatif a été dévoilé mercredi par l'Autorité Nationale des Elections (ANE).

Le premier tour de la présidentielle aura lieu le 27 décembre 2020 et le second tour, si nécessaire, est prévu le 14 février 2021.

Le budget pour l'organisation de ce double scrutin est estimé à 24 milliards de FCFA.

Lire aussi :

Un acteur de la société civile arrêté en Centrafrique

Un nouveau gouvernement en Centrafrique

Seule l'Union Européenne s'est engagée à supporter la moitié de ce budget. "Le compte séquestre dont la mise en place est prévue par la loi électorale pour financer les opérations électorales n'est pas fonctionnel", selon Julius Rufin Ngouade-Baba, rapporteur et porte-parole de l'ANE.

La loi des finances 2019 a prévu un montant de 500 millions de FCFA pour ce compte qui n'est toujours pas alimenté.

L'Autorité Nationale des Elections dit craindre un glissement du calendrier électoral si toutes les étapes de l'organisation de l'élection ne sont pas exécutées à temps.

Lire aussi :

Le processus de paix menacé en Centrafrique

La démission du premier ministre centrafricain exigée

C'est aussi la crainte de l'Observatoire National des Elections, une organisation de la société civile. Dieu-Béni Origine Bekondji, son secrétaire général affirme qu'il y a beaucoup de facteurs dont principalement la question de financement, qui peuvent entrainer le glissement du calendrier électoral. Il appelle les partenaires internationaux de la Centrafrique et la communauté internationale à se mobiliser pour la réussite de ce double scrutin.

A regarder :

Media playback is unsupported on your device
''Je dois dessiner pour sortir ces images de ma tête''

Lire plus