Les citoyens se sont rendus aux urnes en Mauritanie

Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, en train de voter, avec sa femme, à Nouakchott.
Image caption Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, en train de voter, avec sa femme, à Nouakchott.

Plus d'un million d'électeurs ont pris d'assaut les centres de votes de vote pour élire un nouveau président de la République.

Arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 2008, le président sortant a accepté de se retirer après deux mandats à la tête du pays.

Six candidats sont en lice. Mohamed Ahmed Ould Ghazouani, le ministre de la défense du pays et proche allié de l'actuel président, fait face à cinq autres candidats.

Lire aussi:

Elections législatives en Mauritanie

Une ancienne 'esclave' aux législatives

Municipales sous forme de test en Mauritanie

Réaction du président sortant après son vote.

Media playback is unsupported on your device
Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz après son vote

L'ancien Premier ministre, Sidi Mohamed Ould Boubacar et Biram Dah Abeid, le militant anti-esclavagiste, sont également dans la course.

Les candidats de l'opposition avaient boycotté plusieurs scrutins par le passé.

La commission électorale nationale a promis des élections libres et équitables, en dépit des affirmations de l'opposition selon lesquelles elle est biaisée en faveur du parti au pouvoir.

Cette élection pourrait aboutir à la première transition démocratique du pouvoir en Mauritanie depuis son indépendance en 1960.

La Mauritanie a connu plusieurs coups d'Etat en 1978, en 1984, en 2005 et en 2008.

Regarder:

Media playback is unsupported on your device
L'ambiance des meetings nocturnes en Mauritanie