Au Nigéria, un imam honoré par les Etats-Unis pour avoir sauvé des chrétiens

Un imam dirige la prière Jumu'ah à la mosquée centrale de Lagos. (Image d'archives) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un imam dirige la prière Jumu'ah à la mosquée centrale de Lagos. (Image d'archives)

Un imam nigérian a été honoré par le gouvernement américain pour avoir sauvé des chrétiens dans le Centre du Nigéria.

Les 262 chrétiens étaient menacés par des éleveurs lorsque l'imam a décidé de les cacher dans sa mosquée et sa maison,

L'imam Abubakar Abdullahi, 83 ans, a reçu le Prix international de la liberté religieuse.

Lire aussi :

Des violences confessionnelles au Nigeria

Chrétiens et musulmans tentent de vivre en harmonie dans un village égyptien

Plus de 80 autres personnes ont été tuées dans cette attaque de la région de Barkin Ladi dans l'état du Plateau, mais le nombre de victimes aurait pu être plus élevé sans l'intervention de l'imam.

Il avait déclaré à la BBC qu'il voulait aider parce qu'il y a plus de 40 ans, les chrétiens de la région avaient autorisé les musulmans à construire une mosquée.

L'imam a donc reçu cette distinction aux côtés de quatre autres personnes venant de Chypre, du Soudan, du Brésil et d'Irak.

Copyright de l’image Department of States
Image caption L'imam Abdullahi Abubakar et le chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis au Nigeria.

Lors de l'événement en présence du secrétaire d'État américain Michael Pompeo, il a été dit au sujet de l'imam Abdullahi qu'il a "risqué sa vie pour sauver des membres d'une autre communauté religieuse, qui auraient probablement été tués sans son intervention".

L'imam avait auparavant reçu une "poignée de main et un honneur national" du président nigérian Muhamadu Buhari.