Des poissons morts sur des côtes du Gabon

Des poissons morts sur des côtes du Gabon Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des poissons morts dans un lac. ( Photo d'illustration)

Des centaines de carpes mortes sont retrouvées depuis le 9 juillet dernier sur les côtes de plusieurs villages de la province du Moyen Ogooué dans le Centre du Gabon.

Une alerte aux consommateurs a été lancée.

Un rapport de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) sur les zones concernées n'établit pas encore formellement les causes exactes de la mort de ces carpes, une espèce de poisson très prisée des consommateurs.

Des populations de la région pensent que des produits utilisés par certains exploitants illégaux d'or pourraient avoir pollué des eaux.

L'Observatoire des zones humides écarte l'hypothèse d'un empoisonnement marin.

Il avance plusieurs hypothèses qui expliqueraient la mort mystérieuse de ces poissons. Pour Guy Phillipe Sounguet, membre du projet d'appui aux zones humides, « on ne peut pas penser à un empoisonnement du milieu par les produits chimiques ». Si c'était le cas explique-t-il, « plusieurs espèces de poissons devaient être touchées.»

Certains experts avancent aussi le changement climatique comme cause de ces morts mystérieuses de poissons, un phénomène qui se traduirait par la baisse rapide des eaux provoquant un appauvrissement en oxygène et une élévation d'azote et de phosphore dans les lacs.

La mission de crise et d'enquête mise sur pied par le gouvernement gabonais poursuit ses investigations pour tenter de trouver des réponses aux nombreuses questions que se posent des gabonais.

Lire plus